• Raluca Belandry

L'indénouable

Il est des liens qui ne se dénouent pas. Des collisions et enchevêtrements rares, chaotiques, fulgurants. Ne surgissent-ils pas du néant pour nous rendre à nous-mêmes, nous, constellations lointaines, nés de cieux qui s'ignorent tout en se mélangeant ?

Parfois, nous pensons nous tromper de ciel, exister dans des espaces qui nous refoulent. Or l'espace inadéquat peut être juste, dressant la scène exacte de l'ad-venture. Arrive, alors, ce que le rêve seul sait, l'ayant su depuis longtemps, à notre insu. Arrive, alors, le choix de la nature. Le premier doigt du destin.

Les liens indénouables se nouent à ces instants précis. Quand l'œil se ferme et la bouche se tait, pour faire surgir et faire vrombir, dans l'inconscience, l'implacable machine de l'existence.


R.B.


 

Thomas Worthington Whittredge (1820-1910), Woodland Interior - 1872/75

Posts similaires

Voir tout

Nul orage