• Raluca Belandry

L’amour aux temps du choléra, Garcia Marquez

"Elle dormit sans le savoir, tout en sachant que dans son sommeil elle était vivante, que la moitié du lit était en trop, qu'elle était allongée de côté sur le bord gauche, comme toujours, et que de l'autre côté lui manquait le contrepoids de l'autre corps. Elle pensa endormie, pensa que jamais plus elle ne pourrait dormir ainsi, et endormie elle commença à sangloter, dormit en sanglotant sans bouger jusqu'à ce que les coqs eussent depuis longtemps fini de chanter et que la réveillât le soleil indésirable du matin sans lui. Alors elle se rendit compte qu'elle avait beaucoup dormi sans mourir…”

 


Posts similaires

Voir tout